Votre conseiller en gestion de patrimoine

Activité partielle des salariés vulnérables ou gardant un enfant

Le taux de l’allocation d’activité partielle versée à l’employeur pour des salariés vulnérables ou gardant leur enfant qui sont dans l’impossibilité de continuer à travailler et placés en activité partielle est fixé pour les heures chômées à partir du 1er avril 2021.

Indemnité d’activité partielle versée au salarié.
Le salarié de droit privé qui se trouve dans l’impossibilité de continuer à travailler car il est une personne vulnérable présentant un risque de développer une forme grave d’infection au virus Covid-19, ou qu’il est parent d’un enfant de moins de 16 ans ou d’une personne en situation de handicap faisant l’objet d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile et qui est placé en activité partielle, doit percevoir pour les heures chômées à compter du 1-4-2021

un taux horaire d’indemnité d’activité partielle fixé à 70 % de sa rémunération brute antérieure, limitée à 4,5 Smic horaire, soit une indemnité maximale égale à 32,29 €/heure chômée. Le taux horaire minimal est de 8,11 €/h.

Allocation d’activité partielle versée à l’employeur.
Le taux horaire de l’allocation d’activité partielle versée à l’employeur pour les heures chômées à compter du 1-4-2021
par ses salariés se trouvant dans l’impossibilité de continuer à travailler et placés en activité partielle est fixé à 70 %
de la rémunération horaire brute du salarié, plafonnée à 4,5 Smic horaire, soit une allocation maximale égale à 32,29 €/heure chômée. Ce taux horaire ne peut être inférieur à 8,11 €. Le reste à charge est donc nul pour l’employeur.

Source :
décret 2021-435 du 13-4-2021, JO du 14.

© Copyright Editions Francis Lefebvre