Votre conseiller en gestion de patrimoine

Déclaration fiscale 2021 : Calendrier probable et nouveautés

La campagne de déclaration des revenus 2020 va s’ouvrir dans quelques jours. Dans l’attente d’une confirmation officielle du gouvernement sur le calendrier, le service de déclaration en ligne devrait ouvrir autour du 8 avril.

Il sera ensuite possible de finaliser ou de modifier sa déclaration en ligne à priori :

  • jusqu’au 25 mai à minuit pour les départements n°1 à 19,
  • 1er juin pour les départements n°20 à 49 (Corse comprise)
  • et 8 juin pour les départements n°50 à 976.

Ceux qui, exceptionnellement, procèdent encore à une déclaration papier auront normalement jusqu’au 20 mai pour l’envoyer.

Comme tous les ans, certains changements sont à prendre en compte pour faire les bons choix fiscaux.

Cette année, les particularités découlent pour l’essentiel des mesures liées à la crise sanitaire. Les salariés qui ont bénéficié d’indemnités versées par leur employeur pour couvrir leur frais de télétravail, n’ont pas à les déclarer. Néanmoins, s’ils ont perçu un montant forfaitaire d’indemnités (et non réel), l’exonération est limitée à 2,50 euros par jour de télétravail (soit une exonération de 50 euros pour 20 jours de télétravail mensuel) plafonnée à 550 euros par an. Ceux qui n’ont pas reçus d’indemnités de leur employeur pourront à ce titre déduire de leur revenu imposable ce même montant forfaitaire de 2,50 euros par jour (toujours plafonné à 550 euros/an), à condition d’opter pour une déduction des frais réels et de renoncer à l’abattement classique de 10%. Il sera toutefois possible de déduire le montant exact des frais de télétravail dépensés si cela est plus favorable.

La prime Covid reçue en 2020 par les agents publics mobilisés pendant la crise sanitaire est exonérée, tout comme la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat reçue par certains salariés (maximum de 1 000 € ou 2 000 € selon les cas), ainsi que les aides financières versées aux travailleurs indépendants. Par ailleurs, le plafond d’exonération des heures supplémentaires de 5 000 € passe à 7 500 € pour les heures supplémentaires réalisées entre le 16 mars et le 10 juillet 2021.

Dernier exemple concernant la réduction d’impôt de 75% relative aux dons versés à des organismes d’aide aux personnes en difficulté, le plafond de prise en compte des versements est porté à 1 000 € au lieu 552 €, ce qui fait une réduction d’impôt maximale de 750 € au lieu de 414 €.

D’autres nouveautés existent et comme chaque année il est conseillé de bien vérifier sur sa déclaration les données préremplies par l’Administration fiscale afin d’éviter les mauvaises surprises.