Votre conseiller en gestion de patrimoine

Immobilier. Double coup d’accélérateur à la prime pour rénovation énergétique

Chaudières, pompe à chaleur, isolation, ventilation… Tous les travaux de rénovation énergétique peuvent désormais bénéficier de la prime d’État, ouverte à tous après un double coup d’accélérateur du gouvernement. Avec plusieurs objectifs. Donner du travail aux entreprises du bâtiment sévèrement secouées par le Covid, réduire l’empreinte énergétique du pays mais aussi faire baisser la facture annuelle d’achat d’énergies fossiles qui pèsent lourd dans la balance commerciale.

Rappel. Jusqu’à présent, l’aide à la rénovation énergétique pour habitations principales se faisait via le CITE (crédit d’impôt pour travaux énergétiques) réservé aux foyers modestes puisqu’il était assorti d’un plafond de revenus. Ce qui excluait beaucoup de propriétaires.

Avant même le Covid, le gouvernement a changé son fusil d’épaule en décidant qu’à partir du 1er janvier 2021, le soutien à ces travaux s’étendrait à tous les propriétaires, sans condition de ressources, y compris les propriétaires bailleurs et les copropriétés. Le CITE devient MaPrimeRénov, ce n’est plus un crédit d’impôt mais une prime versée directement en remboursement de factures. La massification du dispositif est en marche.

Et voilà que le Covid vient tout à coup laminer l’activité économique du pays et notamment celle du bâtiment. Le gouvernement embraye et décide d’accélérer. On n’attendra pas le 1er janvier 2021. Tous les devis signés après le 1er octobre de cette année seront éligibles à MaPrimeRénov sur présentation de ce devis puis des factures de travaux réalisés à compter du 1er janvier.

La rénovation énergétique devient une priorité nationale, l’État y met une partie importante du plan de relance et tous les propriétaires peuvent donc se lancer à la chasse à cette prime. Elle peut monter jusqu’à 20.000 euros pour les familles les plus modestes, selon un barême d’ores et déjà établi. Ce barème attribue une couleur à chaque foyer en fonction de l’importance de ses revenus. Cette couleur permet ensuite de déterminer le montant forfaitaire de l’aide par type de travaux éligibles à la PrimeRénov. A titre d’exemple, un couple avec trois enfants, disposant de revenus annuels de 41 000 € et d’une maison d’étiquette énergie C, peut bénéficier d’une aide 12 100 € pour l’installation d’une pompe à chaleur et d’un système de ventilation pour coût total de travaux de 18 000 €. Il est d’ailleurs possible de réaliser une simulation personnalisée sur le site du gouvernement « Simul’Aid€s ».