Votre conseiller en gestion de patrimoine

Investissement immobilier

La réduction d’impôt Pinel est prolongée jusqu’en décembre 2024

Malgré une fin annoncée pour 2021, le dispositif de défiscalisation immobilière Pinel vient d’être prolongé par la dernière Loi de finances jusqu’au 31 décembre 2024. Cette reconduction bienvenue est néanmoins assortie d’une diminution des investissements immobiliers éligibles ainsi que d’une baisse progressive de l’avantage fiscal à partir de 2023.

Pour rappel, la loi Pinel accorde une réduction d’impôt, sous certaines conditions, aux investisseurs de biens immobiliers neufs, réhabilités ou en état de futur d’achèvement, situés dans les zones de logement tendues et destinés à la location nue. Le montant de la réduction d’impôt se calcule en multipliant le prix de revient de l’investissement par un taux déterminé selon la durée de l’engagement de location pris par l’investisseur bailleur (6 ans, 9 ans ou 12 ans).

Pour les investissements qui seront réalisés en 2021 et 2022, le taux de réduction d’impôt maximum n’a pas été modifié, il reste à 21% (32% en outre-mer).

Par contre, pour les acquisitions à compter du 1er janvier 2023, le taux maximum sera de 17,5% puis de seulement 14% en 2024. Cette baisse successive ne concerne pas les investissements réalisés dans les quartiers prioritaires ou qui satisfont aux normes environnementales « exemplaires ».

Autre nouveauté de la Loi de finances, les constructions de logements individuels ne sont désormais plus éligibles à la réduction d’impôt. En effet, concernant les logements qu’un investisseur fait construire, le Législateur a réduit le champ d’application de la Loi Pinel aux logements d’habitation collectifs afin de limiter les opérations sources d’artificialisation des sols. Ce qui est un coup dur pour les investisseurs qui faisaient construire des maisons individuelles.

Mais, malgré un déclin progressif annoncé, investir sous le dispositif Pinel demeure à ce jour une solution efficace pour se constituer un patrimoine immobilier tout en réduisant ses impôts. Il ne faut toutefois plus tarder pour bénéficier de tous ses avantages.